Désormais, tous les contrats d’assurance santé souscrits à compter du 1er avril 2015 doivent respecter de nouvelles obligations afin de pouvoir être qualifiés de « contrat responsable ». A défaut, le contrat sera taxé de 7% supplémentaires (Taxe Spéciale sur les Conventions d’Assurances). Si vous consultez un médecin généraliste ou spécialiste, il faudra veiller à ce qu’il soit signataire du « contrat d’accès aux soins » (dit CAS), qui l’engage à modérer ses dépassements d’honoraires, faute de quoi vous serez moins bien remboursé. Les remboursements optiques, eux aussi, sont maintenant plafonnés (150 euros pour la monture, 470 euros pour des verres simples et jusqu’à 800 euros pour les verres les plus onéreux). Ils doivent également respecter un forfait minimum (dit forfait plancher) de prise en charge.