Nous Sommes le 4 octobre 1903 et une poignée d’égoutiers décident de créer la Caisse de Secours Mutuel des Egoutiers dans l’arrière salle du bar du Globe à la place de la porte d’Aix-en-Provence à Marseille.

Ils sont animés par le désir de mettre en commun un ensemble de solidarités autorisant une protection sociale qui à ce moment-là est inexistante.

Dès le départ, c’est l’esprit mutualiste qui va les guider. L’esprit mutualiste, c’est le souci de la solidarité et de la cohésion sociale qui garantit à chacun d’entre nous un égal accès aux soins appropriés à son état de santé, quels que soient sa situation et ses moyens financiers. L’esprit mutualiste, c’est aussi le sens de la responsabilité, de l’engagement personnel et une exigence forte de démocratie.

Depuis un siècle, l’environnement dans lequel la mutuelle a du exercer son métier a fortement évolué et subit de profondes mutations avec la transposition des directives assurancielles européennes dans le code de la mutualité et l’application de règles de gestion inappropriées à des petites et moyennes mutuelles (PMM).

Notre mutuelle continue à opérer sa mutation et s’efforce de minimiser l’impact négatif sur les valeurs mutualistes dont les principes majeurs restent le refus de la sélection des risques et l’absence d’individualisation des cotisations en fonction de l’état de santé.

La nouvelle réglementation a été élaborée sans prendre en compte notre spécificité en tant que société de personnes. La mutuelle n’a pas de but lucratif et ne verse pas de dividendes à des actionnaires.

L’essentiel de l’histoire de notre mutuelle s’est construite sur le site du Prohibé au 23 Quai de Rive Neuve qui représente plus de soixante et dix années de la vie de la Caisse de Secours des Egoutiers. C’est ici qu’elle deviendra une mutuelle corporative dans les locaux de l’entreprise. Elle en demeure, à l’heure actuelle, l’une des plus anciennes en activité.

L’année 1936 sera une année charnière. En effet, le 28 juillet, une décision du Conseil Municipal de la Ville de Marseille approuve le statut du personnel de la Société des Grands Travaux de Marseille qui est affecté à ce moment-là à l’exploitation en régie de l’assainissement. Ce statut, demandé par le personnel de l’assainissement, a été établi le 18 juin en accord entre la Société des Grands Travaux et les représentants des agents et des ouvriers de cette société avec la participation de l’administration municipale représentée par l’adjoint délégué à l’assainissement.

Ce statut va implicitement reconnaître la mutuelle comme l’unique interlocuteur pour l’ensemble du personnel, en ce qui concerne la protection sociale et la prévoyance dans l’entreprise.

Depuis ce temps-là, la Ville de Marseille et les dirigeants qui se sont succédés à la tête des différentes entreprises en charge de l’assainissement, ont toujours apporté leur soutien et leur participation au développement de la mutuelle et lui ont permis d’exercer dans les meilleures conditions son rôle de régulateur social.

Après la seconde guerre mondiale et la création de la sécurité sociale, notre caisse s’installe pleinement dans son statut d’organisme en complémentaire santé en prenant en charge la part des actes médicaux qui ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

Le code de la mutualité de cette époque va transformer notre caisse en mutuelle d’entreprise avec un interlocuteur obligatoire : le comité d’entreprise. C’est une nouvelle reconnaissance qui s’inscrit dans le droit fil de celle du statut du personnel.

L’attribution du correspondant d’entreprise auprès de la sécurité sociale va contribuer à créer, auprès des adhérents, un service d’aide dans les démarches administratives qui sera apprécié par beaucoup d’entre eux. L’évolution technologique des années 90 et la mise en place de la télétransmission avec la carte Vitale sonnera le glas de ce service de proximité.

Cependant, l’ouverture vers l’extérieur dans le cadre des partenariats permet à nos adhérents de bénéficier d’un réseau santé départemental d’œuvres sociales mutualistes très étoffés dans les services proposés et unique par sa diversité dans notre pays. Ce dispositif d’accès aux soins est complété par des accords de tiers payant passés avec des professionnels de santé, les hôpitaux publics de l’Assistance Publique de Marseille et des établissements privés.

Pour chacun des adhérents, le libre choix du médecin se trouve respecté tout en permettant à ceux qui sont dans une situation sociale précaire de bénéficier de soins de qualité.

Notre mutuelle ne se contente pas d’une gestion purement administrative de la complémentaire santé. La gestion et l’action sont les deux binômes essentiels de l’activité mutualiste. Nous participons, avec d’autres mutuelles au sein de l’ADPM (Association Diversité Proximité Mutualiste), à créer les conditions d’un système de soins où chacun puisse trouver sa place sans se sentir à un moment donné exclu. Un système de soins où l’égalité de traitement soit identique à tous quel que soit sa situation sociale.

La prévention fait également partie intégrante de notre démarche car l’adage est bien connu : « il est plus facile de prévenir que de guérir ».

Une histoire ne se construit pas sans de solides collaborations et il faut rendre hommage aux partenaires historiques de la mutuelle que sont :

- la Mairie de Marseille qui a apporté son aide et son soutien de 1936 à 2000.

- la Société des Grands Travaux, une entreprise qui a facilité notre développement depuis 1903.
- SERAMM (SERvice Assainissement Marseille Métropole), qui nous permet au jour le jour de jouer pleinement notre rôle d’interlocuteur social auprès des salariés adhérents et avec qui nous avons signé un accord d’entreprise en 2011 sur la complémentaire santé et la prévoyance.

Riche de son histoire et de l’œuvre de nos anciens et dans une période cruciale pour l’avenir de la protection sociale, nous avons le devoir de pérenniser notre mutuelle au service de ses adhérents en perpétuant les principes d’une solidarité intergénérationnelle.

Adhérente depuis janvier 2009 à l’ADPM (Association Diversité Proximité Mutualiste), la mutuelle œuvre au sein de l’association à la reconnaissance d’un statut spécifique des PMM (Petites et Moyennes Mutuelles), d’organismes à taille humaine à l’écoute des adhérents dans un souci de proximité et dans le respect permanent des valeurs fondatrices de la mutualité d’entraide et de solidarité intergénérationnelle.

Historiquement mutuelle d’entreprise réservée aux seuls salariés du SERAMM et leurs ayants droit, la Mutuelle est ouverte depuis le 1er janvier 2011 aux membres extérieurs.